Séminaire “Actualité de Deleuze et Guattari (V)”, “Histoire universelle et genèse du capitalisme”, Collège international de philosophie

Le séminaire du Collège International de Philosophie “Actualité de 
Deleuze et Guattari (V)” entre dans sa 
cinquième année et voit aborder la thématique : “Histoire 
universelle et genèse du capitalisme” 
(https://www.ciph.org/spip.php?page=activite-detail&idevt=1115).

La quatrième séance aura lieu jeudi 3 juin, de 18H30 à 20H30 sur Zoom à 
l’adresse suivante : https://us02web.zoom.us/j/83453250537 . Elle 
aura pour thème : “Théorie de l’État archaïque (Urstaat) : entre 
appareil de capture et mode de production asiatique”. Il sera question de la relation complexe des deux philosophes au structuralisme lévi-straussien, ainsi que des mécanismes internes aux 
sociétés primitives qui préparent leur “surcodage” par l’Etat despotique 
archaïque.

Pour rappel (concernant les séances passées et futures) :

-la première séance qui portait sur le concept d'”histoire universelle” 
chez Deleuze & Guattari  s’est déroulée le 6 mai dernier et a donné lieu 
à une discussion sur ce thème ainsi que sur le 
dépassement de la distinction nature/culture chez les deux philosophes.

-la deuxième séance a reçu Jean-Paul Demoule, 
professeur émérite de protohistoire européenne à l’université Paris-1 
Panthéon-Sorbonne et membre honoraire de l’Institut universitaire de 
France, qui a délivré un exposé sur le thème  “La révolution 
néolithique : fallait-il inventer l’agriculture ?”. Elle s’est déroulée le 20 
mai dernier. Elle a, là encore, donné lieu à des échanges sur 
les origines (écologiques, sociales) de l’État (et de la ville), 
l’hypothèse d’un matriarcat préhistorique, et la question des inégalités 
(de richesses et de pouvoir) dans les sociétés du néolithique.

-la troisième séance a eu lieu le jeudi 27 mai de 18H30 à 20H30 et a porté 
sur l’hypothèse d’un “tournant spatial” entre _L’Anti-Œdipe _et _Mille 
Plateaux _(les deux tomes de _Capitalisme et schizophrénie_), hypothèse 
selon laquelle on passerait d’une histoire universelle (singulière, 
ironique et autocritique) organisée autour du schéma évolutionniste 
“Sauvages, Barbares, Civilisés” (qui donne son titre au chap. 3 du 
premier volume), à la “géophilosophie” des processus machiniques (pris 
dans leurs devenirs et modes de coexistence), telle qu’exposée dans le 
plateau 13 : “7000 av. J.C. Appareil de capture” (du second volume). 
Lors de cette séance, il aura également été question du rapport de la philosophie deleuzo-guattarienne à l’anthropologie anarchiste de Clastres, à la lumière des travaux récents 
de Viveiros de Castro.

-la cinquième séance aura lieu le jeudi 10 juin de 18H30 à 20H30 et 
portera sur “La monnaie en Grèce ancienne : un demi-siècle après 
Deleuze/Guattari et Foucault”, avec François de 
Callataÿ, directeur d’études à l’École Pratique des Hautes Études, 
chaire d’Histoire monétaire et financière du monde grec.

-la sixième séance aura lieu le jeudi 17 juin de 18H30 à 20H30 et 
portera sur “Le premier âge du capitalisme (1415-1763)”, avec Alain Bihr, professeur honoraire de sociologie à 
l’Université de Bourgogne-Franche-Comté.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.