Colloque « Humanités numériques », Nice, 4-6 septembre

Programme des journées « Humanités numériques » – IDEX UCA JEDI – Académie d’excellence « Hommes, idées, milieux »

4, 5 et 6 septembre 2019

Centre Universitaire Méditerranéen, 65 Promenade des Anglais, Nice

Organisation : Pierre-Yves Quiviger (contact : pierre-yves.quivigerATuniv-cotedazur.fr )

Mercredi 4 septembre – 10h – 17h30

« Ce que nous pouvons scientifiquement attendre du numérique »

10h-10h15 Accueil des participants

10h15 – 10h45

Raja Chatila (Sorbonne Université, directeur de l’Institut des Systèmes Intelligents et de Robotique) : « Intelligence artificielle et robotique : des fondements scientifiques aux questions éthiques »

11h-11h30

Arianna Fabbricatore (Sorbonne Université, co-coordinatrice du projet « Discours sur la danse » – labex OBVIL) : « Humanités digitales : horizons heuristiques et mirages épistémologiques »

12h-12h30

Claire Clivaz (SIB Institut Suisse de Bioinformatique, Digital Humanities+) : « Le multilinguisme, force et défi des Humanités digitalisées »

Après-midi

14h30-15h

Olivier Le Deuff (Université Bordeaux Montaigne) : « Humanités digitales : entre index et réticularité 

15h30-16h

Elena Pierazzo (Université de Grenoble) : « Pour une philologie numérique des brouillons »

16h30-17h

Silvia Marzagalli (Université Côte d’Azur) – De Navigocorpusà Portic : l’étude de la navigation et des circulations commerciales à l’ère du numérique

Jeudi 5 septembre – 9h-17h

« Humanités numériques et computationnelles et sciences humaines »

9h15-9h45

Jean-Baptiste Camps (Ecole des Chartes, responsable du master Humanités numériques) : « Philologie computationnelle »

10h15-10h45

Jean-Gabriel Ganascia (Sorbonne Université, IUF, président du comité d’éthique du CNRS, co-directeur du Labex OBVIL) : « Graphes et intertextualité »

11h15-11h45

Daniel Stökl Ben Ezra (EPHE, titulaire de la chaire Philologie et linguistique de l’hébreu et de l’araméen anciens, chargé de mission Humanités numériques) : « Intelligence artificielle et sciences citoyennes appliquées à des manuscrits (hébreux) médiévaux ».

Après-midi

14h-14h30

Jérôme David (Université de Genève, responsable du Bodmer Lab) – « Le raisonnement computationnel dans les études littéraires »

15h-15h30

Peter Stokes (EPHE, titulaire de la chaire Humanités numériques) : « Annotations « profondes » pour l’analyse de l’écriture »

16h-16h30

Paul Mathias (Inspecteur général de philosophie) : « Extimité et sousveillance : un mélodrame contemporain ? »

Vendredi 6 septembre – 9h30-17h

« Applications du numérique aux arts et au droit »

9h45-10h15

Pierre-Yves Quiviger (Université Côte d’Azur) : « Une approche computationnelle de l’épistémologie juridique »

10h45-11h15

Frédéric Pouillaude (Université d’Aix-Marseille) : « Archives, data et modèles au prisme de la scène : contre et avec l’inhumanité numérique, à partir de l’œuvre d’Arkadi Zaides »

11h45-12h15

Anthony Masure (HEAD Genève, auteur de Design et humanités numériques) : « Apprendre des abysses : les humanités numériques face aux machines du deep learning »

Après-midi

14h15-14h45

Jacques Lévy-Véhel (INRIA, directeur start-up Case Law Analytics) : « Intelligence artificielle et quantification de l’aléa judiciaire »

15h15-15h45

Grégory Lewkowicz (Université Libre de Bruxelles) : « Le droit subverti par les algorithmes : approche pragmatique des effets du tournant numérique »

16h15-17h

Table ronde conclusive avec Claude Lobry (Université Côte d’Azur), Damon Mayaffre (CNRS, Université Côte d’Azur), Serena Villata (INRIA, Université Côte d’Azur) et Arnaud Zucker (Université Côte d’Azur).


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.