Colloque « Critical Race Theory », 17-18 janvier 2019, Paris 1

Colloque international
Critical Race Theory

Organisé par Isabelle Aubert et Magali Bessone
ISJPS-CPCS/NoSoPhi, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne

17 et 18 janvier 2019
Lieu : Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, Centre Panthéon, Salle 216

Jeudi 17 janvier

9h-9h30 Accueil des participants. Mot d’introduction des organisatrices.

Pour un concept « critique » de race
Présidente de séance : Marie Garrau (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne)
9h30-10h40    Charles Mills (City University of New York) : « Racial Justice »
Pause
11h-11h50      Yala Kisukidi (Université Paris VIII) : « Race et hospitalité »
11h50-12h40 Magali Bessone (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne) : « Supprimer le mot ‘race’ de la Constitution? »

La méthode de la Critical Race Theory
Président de séance : Jean-François Kervégan (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne)
14h-15h10      Jean-François Gaudreault Desbiens (Université de Montréal): « Le narrativisme comme legs juridique marquant de la Critical Race Theory ? »
Pause café
15h30-16h20  Julie Saada (Sciences Po): « Récits et contre-récits dans le droit »
16h20-17h10  Isabelle Aubert (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne) : « Une ligne marxienne dans la Critical Race Theory? »

Vendredi 18 janvier

La Critical Race Theory, un mouvement critique du droit proprement américain ?
Président de séance : Daniel Sabbagh (Sciences Po)
9h30-10h40    Kimberlé W. Crenshaw (Columbia University / University of California, Los Angeles): « Mapping the margins »
Pause
11h-11h50      Mathias Möschel (Central European University, Budapest) : « Réception et pertinence de la Critical Race Theory en Europe »
11h50-12h40 Ary Gordien (Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales) : « Are Anti-Discrimination Policies the closest French equivalent to Critical Race Theory? »

Quelle place pour l’intersectionnalité ?
Présidente de séance : Marie-Xavière Catto (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne)
14h-15h10      Maria Drakopoulou (University of Kent) : « Travelling Feminisms: some reflections on questions of jurisprudence, difference and legal tradition »
Pause
15h30-16h20 Stéphanie Hennette-Vauchez (Université Paris Nanterre) : « Affaire Baby Loup, laïcité à la française ou discrimination intersectionnelle ? »
16h20-17h10 Hourya Bentouhami (Université Toulouse Jean-Jaurès) : « Intersectionnalité, un outil de lutte contre les discriminations ? »


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.